le guide du Rontard
journal intime destiné à ma famille et mes amis

Thèmes

amis bleu blog bonne bonne nuit chez douceur histoire internet moi musique nuit

Rechercher
Recherchez aussi :

Derniers commentaires Articles les plus lus

· Le Grage à Grands Carreaux ou "Maître de la Brousse"!!!
· JOYEUX ANNIVERSAIRE! FELIZ ANIVERSARIO (brésilien)
· Construction d'un carbet
· Vol Air France 3508 Paris/Cayenne Aller simple
· ICARAI DE AMONTADA

· reportage Guyane 1ere
· Direction...Saint Georges de l'Oyapock.
· nouvelle rencontre
· Bienvenue...en enfer!
· Véro va au Brésil, pour apprendre...
· Vaval est arrivé!
· Soirée Touloulou
· La Guerre est déclarée!
· Saint Georges...et sa boulangerie
· mon loto li fait plus "pschit pschit"!

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Statistiques

Date de création : 10.04.2011
Dernière mise à jour : 13.01.2015
163articles


Et de 4!!

Publié le 13/01/2015 à 01:06 par veronike

Pas facile de présenter ses voeux pour la nouvelle année, après les évènements qui ont endeuillés notre pays la semaine dernière.

 

Mais il faut aller de l'avant, et ne pas se laisser envahir par la peur.

 

Cette année est particulière pour moi!!

Et oui le 30 avril 2015 j'aurai fini mon contrat de 4 ans en Guyane :-) déjà!!

C'est passé tellement vite! Je me souviens encore de mon départ comme si c'était hier.

Mais comme je ne suis pas pressée de devoir rechercher un appartement à Paris, et que j'espère encore vivre de grandes aventures dans ce département d'adoption temporaire, j'ai demandé à rester une année de plus :-)

 

Je vous préviens lorsque ce sera officiel!

 

En attendant voici ma petite carte de voeux

 

DSC_0205-copie-copie.jpg

 

 

Un avant gout d'une aventure émouvante à vous raconter :-)

 

Que cette année soit encore meilleure que la précédente, faites de beaux voyages, de belles rencontres (à l'autre bout du monde ou en bas de chez vous) et continuez à venir lire mon blog ;-)



Le Saint Laurent atypique

Publié le 29/12/2014 à 20:37 par veronike

Pour le dernier article de cette année 2014, je vous propose quelques photos de lieux atypiques de la ville de Saint laurent du Maroni:

 

DSC_0079.jpg

 

A votre avis, que cache cette île mystérieuse??

 

DSC_0018.jpg

 

Un navire échoué!! Je n'en connais pas l'histoire, mais il se trouve tout près de l'endroit où débarquaient les navires qui amenaient les bagnards en Guyane...

 

DSC_0029_2.jpg

 

Certainement la maison d'un poète :-)

J'aime bien c'est joli et ça occupe.

 

DSC_0081_1.jpg

 

Un magasin de glace haut en couleur!!

Les dessins peints (entrelacements de couleurs) sont des dessin d'art Tembé, art typique du Nord de la Guyane.

Chaque couleur à une signification (terre, eau, sang...) et chaque entrelacement aussi (force, courage, amour...)

Je suis tombée sous le charme de cet art :-) 

Malheureusement la boutique de glace était fermée, mais il parait qu'elle vaut le détour, un peut comme le "Manuel" de la Baule ou "la Fraiseraie" de Pornic ;-)

 

DSC_0215_1.jpg

 

Nous voilà maintenant dans le village amérindien de Saint Laurent, avec ses vendeurs en bord de route.

 

DSC_0219_1.jpg

 

Son bar et son baby :-)

 

DSC_0204.jpg

 

Et on retrouve ces peintures jusque sur les maisons, car elles protègent la maison et ceux qui l'habitent.

 

DSC_0209_1.jpg

 

Et cette dernière photo qui établie une liste des peuples marrons du monde entier = les peuples qui ont fuits l'esclavage, on les connait aussi sous l'appellation nègre marron, ou negmarron (comme le groupe).

 

 

Je vous souhaite une bonne fin d'année, un bon réveillon pour ceux qui le fêtront!!

Merci à vous qui avez suivit mes aventures en 2014, ça me motive pour continuer :-)

Et rendez-vous en 2015 pour de nouvelles aventures...

Visite d'un chef d'oeuvre

Publié le 24/12/2014 à 16:33 par veronike

Profitons des fêtes de Noël pour visiter une église, mais à la place de la crèche j'ai découvert de magnifiques peintures!

 

DSC_0017_1.jpg

 

Il sagit de l'église d'Iracoubo, située entre Cayenne et Saint Laurent du Maroni

 

DSC_0001.jpg

 

On a longtemps cherché qui était l'auteur de ces fresques. 

Il s'agit d'un ancien bagnard : Pierre HUGUET, peintre en bâtiment.

DSC_0004_1.jpg

 

Mais là, il ne s'agit plus des mêmes peintures, c'est de l'art!

 

DSC_0011_4.jpg

 

Voici une petite explication historique sur l'église et l'auteur des fresques

 

DSC_0012_1.jpg

 

 

Ses oeuvres recouvrent les 600m2 de mur de l'église, jusqu'au plafond!!

 

DSC_0006_1.jpg

 

DSC_0005_3.jpg

 

On ne sait plus où donner de la tête!

DSC_0010_2.jpg

 

Même l'orgue est décoré

 

DSC_0009_2.jpg

 

Et petit cadeau:

L'église de Sinamary illuminée de dessins Tembé : art du Nord de la Guyane.

 

1.jpg

 

Je profite de cet article pour vous souhaiter une bonne fête de Noël à vous et vos proches, où que vous soyez!!

...et fin

Publié le 14/12/2014 à 18:10 par veronike

Aller je vous rassure, je ne mets ici que quelques photos avec des légendes succintes :-)

 

DSC_0112.jpg

 

Comme je l'ai déjà dit, tout les batiments ont beaucoup soufferts du temps et du climat.

Par chance certains ont été rénovés pour les besoins de films.

On a remis des portes en bois et des paillases à l'intérieur des cellules.

 

DSC_0113_1.jpg

 

Alors que ceratins gravaient leurs noms ou des petits mots, d'autres comptaient les jours.

 

DSC_0121_1.jpg

 

Voici une vue d'ensemble. On trouve un puit au milieu de la cour et les grands bassins pour la lessive et la toilette.

 

DSC_0134_2.jpg

 

DSC_0141_1.jpg

 

Voici un batiment en ruine, en attente de rénovation

 

DSC_0158.jpg

 

Et là des batiments déjà rénovés, maintenant ils abritent une compagine de théatre/danse, la bibliothèque communale, divers associations.

 

DSC_0157_2.jpg

 

La présence de faussaires à permis la décoration de certains batiments.

le bagne, suite...

Publié le 14/12/2014 à 17:10 par veronike

Entre autre travail, les bagnards ont construit une ligne de chemin de fer reliant St Laurent au camp voisin à St Jean, d'une longueur de 18km

Voici un les restes d'un petit wagonet

 

DSC_0097.jpg

 

Nous entrons maintenant dans une autre partie du camp, celle des condamnés à mort et longues peines.

DSC_0103_1.jpg

 

L'appellation des blocs peut surprendre et renvoyer à une autre partie de notre histoire, comme quoi on ne tire pas forcément de leçons du passé...

 

A l'intérieur, la "déco" est simple

 

DSC_0100A.jpg

 

2 longues paillasses de ciment de chaque coté, les détenus étaient attachés par la cheville à la barre.

Mais certains arrangement avec les gardiens faisaient que l'entrave n'était pas toujours mise.

Prévu pour une centaine de détenus, la capacité maximale était bien souvent doublées...

Les "dortoirs" étaient également le lieux d'agressions multiples : les bagnards n'avaient pas d'autres choix que de cacher leurs "fortunes" dans des tubes qu'ils avalaient, ou cachaient dans le rectum. Ce qui donnait lieu au choix, à des éventrements, ou des agressions violentes dans les toilettes.

Sans parler des agressions sexuelles.

 

DSC_0099_1.jpg

 

Voici les toilettes, un seul par "blockhaus".

 

DSC_0102.jpg

 

J'imagine les rêves des bagnards lorsqu'ils regardaient les ouvertures...

 

Les détenus les plus durs et ceux condamnés à mort étaient placés dans des cellules isolées

 

DSC_0108_2.jpg

 

Et au milieu de l'herbe, vous pouvez voir des blocs de ciment. C'est apparemment là qu'était érigée la guillotine. Elle était mise en place chaque matin d'exécution et démontée ensuite.

 

DSC_0106.jpg

 

Sur le sol d'une des cellule on trouve cette gravure au sol : "ADIEU MAMAN", c'est assez émouvant. Je doute que cette pauvre mère ait eu ce message...

DSC_0114_2.jpg

 

Et voici la paillasse, ça aussi c'était fabriqué par les bagnards eux même.

Le morceau de bois en triangle faisait office d'oreiller.

Le détenu était entravé au niveau de la cheville, ce qui était très douloureux puisque ça finissait pas écraser le tendon d'achille.

 

DSC_0128_2.jpg

 

Si vous regardez bien, on peut lire le nom d'un des plus célèbre pensionnaire du bagne : PAPILLON

 

DSC_0116.jpg

 

Alors que d'autres détenus ont décoré les murs de dessins (ici un bateau)

 

 

Certes nous parlons de meurtriers pour certains, mais d'autres avaient commis de crimes moins grave, comme voler de la nourriture pour se nourrir, ou bien avoir des avis politiques divergeants, et il y avait certainement quelques innocents...

Alors c'est quand même émouvant de visiter ce lieux, de voir ces gravures, d'imaginer la vie à cette époque.

Et j'espère que j'ai réussi à vous transmettre un peu de cette émotion que j'ai ressentie lors de ma visite.

Bien sûre je ne peux pas vous raconter l'histoire du bagne sur ce blog, c'est pourquoi je n'ai mis que qelques explications, quelques anecdotes. Le mieux c'est de venir voir par vous même.

L'arrivée au bagne

Publié le 25/11/2014 à 22:51 par veronike

A cette époque là la Guyane portait bien son surnom "d'enfer vert", car beaucoup d'explorateurs y perdirent la vie. (Ce n'est plus le cas aujourd'hui, vous pouvez venir sans crainte!!)

 

C'est donc avec cette image de la Guyane que les bagnards débarquaient à Saint Laurent du Maroni, après près de 3 mois de navigation pour traverser l'Océan Atlantique depuis l'île de Ré.

 

DSC_0174_2.jpg

 

Enfin, ceux qui avaient survécus à la traversé, car déjà dans les cales du bateau la maladie et les règlements de compte avaient fait un premier tri...

 

DSC_0082_1.jpg

 

Beaucoup sont surpris par la hauteur des murs : moins de 4m, faciles à escalader. Mais les obstacle sont après ces murs : le fleuve infesté de requins, ou la forêt inhospitalière.

 

DSC_0171.jpg

 

Voici la porte d'entrée, les prisonniers étaient assez surpris par le cadre "confortable" de ce bagne, surtout après tout ce qu'ils avaient entendu.

 

DSC_0086_1.jpg

 

Le bagne avait son propre tribunal, le juge était un militaire.

Les avocats...des gens pris au hasard, qui n'y connaissaient rien en droit.

Les prisonniers n'étaient pas des enfants de coeur c'est certains (meurtiers, voleurs) mais dans le lot, certains étaient innocents...

DSC_0085_2.jpg

 

Les prisonniers devaient purger une double peine. Par exemple un prisonnier condamné à 8 ans de bagne, avait interdiction de quitter la Guyane pendant la même durée de temps une fois sa première peine effectuée.

Et comme rien ne les attendait derrière les portes du bagne, les prisionners buvaient,et volaient pour pouvoir boire et se nourrir. Du coup, retour à la case départ! Au bagne!

C'était une histoire sans fin...

Très peu s'en sortirent honnêtement, mais il y en a quelques uns quand même.

 

DSC_0092_1.jpg

 

Le camp à beaucoup souffert du climat et de l'abandon, il fut longtemps squatté par des familles.

Aujourd'hui un gros travail de recherche est fait pour restaurer au mieux ce lieu d'histoire que beaucoup auraient voulu voir disparaitre à jamais.

 

DSC_0091_1.jpg

 

Ici il s'agit de cellules individuelles

 

 

DSC_0089_1.jpg

 

Tout à été fait en fonction du climat : murs épais, haut plafonds, aérations.

Et je vous le rappel, tout fut construit par les bagnards eux-même.

 

DSC_0087.jpg

 

Et voici une des tenue de condamné

 

DSC_0093.jpg

 

Ils devaient laver leurs tenues dans ces grands bacs, en faisant venir l'eau à l'aide de cette grande manivelle. Ces bacs servaient peut être également pour les bains.

 

 

A leur arrivée les prisonniers étaient "triés" selon leurs peines.

Certains arriavaient à avoir de bonnes places comme travailler à l'hopital, ou être garçon de famille (bon à tout faire) dans les maisons du personnel pénitentier.

D'autres sortaient chaque jour en dehors du bagne : fabrication de la route, entretien des espaces verts.

Les moins chanceux et les plus lourdes peines eux étaient envoyés en forêt pour y couper des arbres, et à cette époque on tronçonnait à la force des bras, pareil pour le transport du bois.

Allons à l'hopital

Publié le 14/11/2014 à 01:25 par veronike

 

Après avoir visité ce qu'il reste du centre administratif du temps du bagne, je vous emmène à l'hopital.

Vous n'êtes pas malade?! Bah tant mieux, parce qu'on va visiter la partie ancienne de l'hopital de St Laurent :-)

(enfin j'ai l'impression que ça ne fait pas si longtemps que cette partie à été abandonnée)

DSC_0033_2.jpg

 

Malgré les apparences, ce bâtiment n'est pas abandonné.

Cette partie sert de logement. Style chambres d'étudiants ou du personnel hospiatlier je suppose.

 

DSC_0038_1.jpg

 

Le reste lui est abandonné, un hopital fantome...

 

DSC_0039_2.jpg

 

Suite aux nombreux décès lors des premières arrivées de condamnés et personnel pénitentière également, un hopital à été construit à Saint Laurent.

 

DSC_0048.jpg

 

 

Une dizaine de batiments furent construits.

 

DSC_0041_2.jpg

 

 

Mais pour être admis à l'hopital il fallait déjà être mourrant...

 

 

DSC_0043.jpg

 

Certains détenus n'hésitants pas à s'automutiler en s'amputant un doigt, ou bien d'autres jouaient de ruse en se glissant certaines graines sous les yeux, provoquant une cécité temporaire, et bien d'autres méthodes encore...

 

DSC_0051_3.jpg

 

 

DSC_0044_4.jpg

 

DSC_0040_3.jpg

 

Toilettes ou douche sur le palier, je suppose que ces installations datent d'après la période du bagne vers 1912.

 

DSC_0049.jpg

 

La végétation à vite envahie les lieux, donnant un air mystique à ce lieu...

 

PS : le choix de la chanson accompagnant cet article n'est pas un hasard :-)

Je pense qu'une fois admis ici, il fallait beaucoup de chance pour en ressortir vivant...

Cap à l'Ouest!

Publié le 11/11/2014 à 19:03 par veronike

 

Cette fois-ci je vous emmène à l'opposé de chez moi!

Direction l'ouest guyanais, à Saint Laurent du Maroni, c'est le gouverneur de l'époque qui décide de la baptiser du nom de son St patron, puis on y à accollé le nom du fleuve qui la borde.

Il m'aura fallu 3 ans pour parcourir ces quelques 440km!

 

Pour la petite histoire, c'est à Saint Laurent du Maroni que l'histoire du bagne de Guyane commença.

Pour résumer (les férus d'histoire pourront trouver + de détails sur le net), la ville de St Laurent commence à voir le jour en 1852, par le défrichage de la fôret par une quarantaine de condamné. Aujourd'hui c'est la deuxième commune la plus peuplée de la Guyane.

Et ce sont donc les condamnés qui ont construit entièrement la ville!

 

Nous allons commencer la visite par le quartier officiel : les batiments administratifs.

 

DSC_0177.jpg

 

 

Voici l'école.

Partout dans la ville nous retrouvons ces briques rouges, fabriquées directement à St Laurent, et portant les sceaux de la ville et du pénitentier (photo à venir dans un prochain article)

 

 

 

 

 

DSC_0183_1.jpg

 

L'église, dont l'ossature en fer à été fabriquée en Métropole, puis acheminée par bateau.

L'accès était réservé aux notables, les plus modestes devaient suivre la messe depuis l'extérieur.

Il y avait également une terrasse qui en faisait le tour. Mais les soeurs, et curés en ayant marre de voir cette coursive occupée par des baganards en fin de peine, l'ont fait murer...

 

DSC_0184.jpg

 

Voici une ruine de maison de surveillant, toutes construites à l'identique.

Parfois un bagnard était attitré à une maison pour le service et l'entretien, on dit même que des histoires d'amour ont existées entre les bagnards et les femmes de surveillants!

 

DSC_0186.jpg

 

Qui l'eût cru! Il n'en reste malheureusement pratiquement rien.

DSC_0192.jpg

 

Voici ce qu'il reste de l'immense ponton, où débarquaient les condamnés et les personnels de l'administration, il avait la forme d'un grand T.

Les bateaux venaient y accoster 2 fois par an.

Par ces bataeux transitaient également les vivres.

 

DSC_0194.jpg

 

Qui passaient à la pesée une fois déchargés

 

DSC_0193_1.jpg

 

Voici ce qu'il en reste, le lieu est squatté, et non protégé...

 

DSC_0196_1.jpg

 

Sur la place de la ville, subsiste un canon. 

 

DSC_0198.jpg

 

Le bâtiment des finances publiques, à gardé ses fonctions initiales. Seul l'impot à changé.

DSC_0077_2.jpg

 

Voici la maison la plus imposante, c'est la maison du directeur!

Elle est située au bord du fleuve et non loin du bagne, de sorte qu'on voit les toits depuis le bagne. C'est aujourd'hui la demeure du Préfet ou sous Préfet il me semble.

 

vidéo bonus

Publié le 25/10/2014 à 00:56 par veronike

Voici une petit vidéo du retour de Camopi, parce que les sauts de l'allé, faut les repasser au retour :-)

 

http://youtu.be/GlN9OayLQU8

 

 

plein de surprises

Publié le 23/10/2014 à 22:26 par veronike

Et voilà notre petite expédition à Camopi se termine!

Pour le dernier jour, je vous emène faire une petite promenade en forêt, avec un super guide qui nous à montré plein de trésors!!

 

166A700-07915-Empreinte-de-jaguar.jpg

 

Pas évident de le voir sur la photo, mais c'est une trace de jaguar, non pas la voiture, le gros chat!!

 

DSC_0193.jpg

 

Vous voyez ces entailles sur les roches?

 

163FT1-03222-Polissoirs-amerindiens.jpg

 

Ce sont des traces très anciennes, de fabrication et d'affûtage des lames de machettes, il y en a plein dans ce coin, il reste également pas mal de vestiges d'un ancien village.

 

DSC_0201_2.jpg

 

Et puis au milieu de la forêt : une scierie, le transport doit se faire à dos d'homme...

 

DSC_0211_1.jpg

 

Et c'est bien connu, la marche ça creuse!

Devinez ce que c'est!

 

IMG_1433.jpg

 

Depuis le temps que je voulais en manger!!

Alors vous avez une idée, j'attends vos réponses :-)

 

188A700-07986-Ravitaillement-de-orpaillage-en-Guyane-Ila-Bella.jpg

 

Au retour on croise des pirogues chargées de bidons d'essence, qui partent ravitailler les sites d'orpaillage...

 

187A700-07983-Ravitaillement-de-orpaillage-en-Guyane.jpg

 

La Guyane est-elle en voie de disparition???

 

143A700-07859-Arc-en-ciel-sur-Camopi.jpg

 

Ne perdons pas espoir...

 

Et j'attends vos réponses sur le plat servit au déjeuner!

 

 


DERNIERS ARTICLES :
Et de 4!!
Pas facile de présenter ses voeux pour la nouvelle année, après les évènements qui ont endeuillés notre pays la semaine dernière.   Mais il faut aller de l'avant, et ne p
Le Saint Laurent atypique
Pour le dernier article de cette année 2014, je vous propose quelques photos de lieux atypiques de la ville de Saint laurent du Maroni:     A votre avis, que cache cette
Visite d'un chef d'oeuvre
Profitons des fêtes de Noël pour visiter une église, mais à la place de la crèche j'ai découvert de magnifiques peintures!     Il sagit de l'église d'Iracoubo, située en
...et fin
Aller je vous rassure, je ne mets ici que quelques photos avec des légendes succintes :-)     Comme je l'ai déjà dit, tout les batiments ont beaucoup soufferts du temps
le bagne, suite...
Entre autre travail, les bagnards ont construit une ligne de chemin de fer reliant St Laurent au camp voisin à St Jean, d'une longueur de 18km Voici un les restes d'un pe